Retour au numéro
Vue 164 fois
mars 2014

«Homme libre, toujours tu chériras la mer» Charles Baudelaire

La mer, les océans, la construction navale ne font pas partie des domaines de vocation naturels de nos écoles, et pourtant ? De la géologie marine à la recherche de nouvelles sources d’énergie ou de nouveaux gisements de matières premières, en passant par la mise au point de systèmes de navigation, les ingénieurs des mines sont évidemment concernés par ce vaste domaine. Nouvelle frontière, la mer recèle d’immenses possibilités de déploie­ment pour notre économie, compte tenu des données géo­graphiques et historiques dont nous bénéficions.

Sans prétendre à l’exhaustivité, le dossier que nous présen­tons décrit les pistes possibles de développement riches de potentialités pour les activités d’ingénierie liées aux énergies, aux matières premières, aux molécules issues du milieu marin, etc.

Les perspectives politiques et stratégiques des acteurs publics permettent d’ores et déjà d’inscrire les stratégies des entrepreneurs et des multiples acteurs économiques dans une dynamique.

La position volontariste du Ministère de l’environnement, par la plume du Ministre délégué chargé des Transports et de l’Économie maritime, Frédéric Cuvillier, met l’accent sur l’urgence pour la France de mettre en valeur son potentiel consi­dérable (2e espace maritime au monde après les USA). La richesse des travaux menés par l’IFREMER, dirigé depuis octobre 2013 par Pierre Cochonat, Directeur scientifique adjoint, en expose les enjeux et les perspectives.

Cliquez pour agrandir
Jean ESTIVALET (E59), Lucien LEBEAUX (P65)


Le vibrant plaidoyer du fondateur du forum mondial Biomarine, Pierre Erwes, ne peut que stimuler les vocations de futurs créateurs d’entreprise dans le domaine de la mise en valeur des molécules d’origine marine.

L’énergie déployée par Francis Vallat, président du «cluster» maritime français, mobilise les forces des entreprises du sec­teur en vue de construire un secteur majeur de notre écono­mie au service d’un développement équilibré et durable.

Le point de vue de la Marine nationale sur les données géo­politiques nous est donné par Colomban Lebas, Capitaine de corvette, illustrant les missions assurées par la Royale au service des océans et du pays.

À cet égard, les travaux de recherche d’un laboratoire de Mines ParisTech situé à Sophia Antipolis portent précisément sur les questions de sécurité maritime et les technologies modernes de repérage des comportements anormaux en mer. Aldo Napoli, responsable de projets sur les risques et l’ingénierie des systèmes de surveillance maritime, expose les grandes lignes d’un système de surveillance.

 
En juillet 2013 le Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE) a publié un avis sur la gouvernance pour une gestion durable des océans, le rapport étant pré­senté par Catherine Chabaud, navigatrice, journaliste et, par ailleurs, fille de Jean Chabaud (E53). Un court résumé des principaux points du rapport est présenté dans ce numéro.

Illustrant la passion des mineurs pour la navigation hauturière, François Giger (P72/CM75) nous fait partager l’émotion d’un parcours dans les 60e nord des archipels des Hébrides et des Shetland au nord de l’Écosse.

Jérôme Ribuot (E79), directeur commercial «flotteurs» SAI-PEM, nous dévoile comment le développement de l’exploitation «offshore» à grande profondeur d’hydrocarbures a conduit l’ingénierie française et les exploitants à créer, loin des côtes, des unités flottantes de liquéfaction de gaz naturel. Ce sont les projets de FLNG (Floating Liquified Natural Gas).

Enfin, pour compléter ce dossier sur une note culturelle et humoristique, notre camara­de François Simon (P50) nous révèle tous les secrets d’histoire d’un mollusque marin très apprécié, symbole fort de croyances anciennes.

Espérant vous avoir convain­cus de l’intérêt et de l’importance de la mer, ouvrons ce dossier sur l’interrogation du Commandant Charcot :

«Pourquoi pas ?». ■

 

 

Auteurs

Lucien LEBEAUX Managing Partner AJC ARIANE
t: +33 6 09 75 73 18 e: lucien.lebeaux@ajcariane.com
Engineer, Ecole des Mines de Paris (1968), MBA Sorbonne University (1969)
Institut Auguste Comte pour l’étude des sciences de l’action (1981)

#retex recrutement réseau stratégie éthique chasse création search start up biotech Voir l'autre publication de l'auteur

Articles du numéro

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.