Retour au numéro
Vue 96 fois
janvier 2017

Croisières haut de gamme

Publié par Jean-Emmanuel SAUVÉE - Président de Ponant | N° 489 - CONSTRUCTION NAVALE ET CROISIÈRES / L’ALUMINIUM, HIER ET DEMAIN

Interview de Jean-Emmanuel Sauvée par Philippe Thaure (N57)


Dans les vingt dernières années, l’activité croisière tou­ristique s’est démocratisée, passant d’un loisir réservé à une élite à une évasion plus populaire. Cette trans­formation a commencé en Amérique du Nord où, pour échapper aux rigueurs de l’hiver, nombreux sont ceux qui succombent à la tentation d’une croisière dans les Caraïbes. Des prix très compétitifs par rapport aux séjours hôteliers, associés au confort du logement et à des services très satis­faisants, ont attiré chaque année plus de dix millions de clients de cette région du monde. Avec un léger décalage dans le temps, cette fièvre croisiériste a gagné l’Europe en attendant l’Asie. Il y a déjà plus de 20 millions d’amateurs dans le monde. La conjoncture, ainsi que la construction d’immenses navires pouvant battre pavillon étranger, avec des conditions financières accommodantes, ont permis d’offrir des tarifs de plus en plus compétitifs.

Cliquez pour agrandir
Le Ponant © Ponant Guillaume Plisson

Comme cela est en général le cas dans l’industrie des ser­vices, une clientèle plus aisée est à la recherche d’un service plus haut de gamme dans l’exploration de nouvelles destina­tions, tout en bénéficiant du confort de navires de taille plus humaine. Le dictionnaire définit le service de luxe comme “celui qui correspond à des goûts recherchés”. Le créneau de la croisière de luxe a toujours existé, notamment avec la loca­tion de yachts de luxe, mais l’offre était faible et les coûts prohibitifs. Il existe une spécificité française dans cette industrie qui en fait un secteur florissant, créatif, bien géré, avec une réputation mondiale bien établie. Dans le monde maritime, une seule compagnie, PONANT, a ciblé les croisières haut de gamme en rendant les prix plus abordables.

En septembre 2015, le groupe Artémis, holding de la famille Pinault a décidé le rachat de PONANT. Certains y ont vu la consécration de la stratégie suivie par Jean-Emmanuel Sauvée, Président et cofondateur de Ponant. Il salua l’événe-ment en ces termes “Aujourd’hui nous entrons dans une nou­velle phase avec un actionnaire long terme qui partage notre vision et nos ambitions pour PONANT en tant qu’acteur haut de gamme mondial du marché de la croisière”.

Cliquez pour agrandir

Seule compagnie de croisières sous pavillon français, et lea­der de l’expédition 5*, PONANT propose un nouveau style de croisières de luxe qui allie itinéraires d’exception et presta­tions hôtelières 5*. Depuis la création de la compagnie il y a bientôt 30 ans, Jean-Emmanuel Sauvée, Président et co-Fondateur, a fait le pari audacieux de privilégier les navires à taille humaine permettant ainsi à ses passagers d’accéder à des territoires exceptionnels et inaccessibles aux plus grands navires. La clientèle très fidèle du PONANT est en majorité francophone (française, belge et suisse).

L’internationalisation est d’ailleurs un volet important de développement, et le nouvel actionnaire a une expertise inégalée dans ce domaine pour ouvrir une voie rapide à la croissance de ce fleuron français.

Nous avons demandé à Jean-Emmanuel Sauvée de nous en dire plus sur la spécificité de PONANT et les grands projets de la compagnie.

Cliquez pour agrandir
Le Boréal © Ponant Lorraine Turci

Qu’est-ce qui aujourd’hui séduit les clients dans l’offre de croisières PONANT ?

Les croisières PONANT illustrent l’art de voyager à la française. La petite taille des navires nous permet d’accéder au cœur des escales, des plus emblématiques aux plus secrètes. Nos passagers apprécient de voyager dans une atmosphère inti­me, comme à bord de leur propre yacht. Sur la plupart de nos itinéraires, ils bénéficient de la présence d’invités d’honneur, de grands conférenciers pour partager leurs connaissances et leurs passions. Par exemple, en juin prochain, nous propo­sons une croisière en partenariat avec la maison de ventes aux enchères Christie’s au départ de Venise. Stephen S. Lash, Président Emérite de Christie’s Amériques, interviendra auprès de nos passagers, qui seront par ailleurs accueillis au Palazzo Grassi, privatisé pour l’occasion. Ce sont ces atten­tions particulières et uniques sur le marché qui font toute la différence.

Vous avez développé le concept d’Expédition 5 étoiles. De quoi s’agit-il ?

PONANT est en effet le leader mondial de l’Expédition 5 étoiles en zones polaires. Nous disposons actuellement d’une flotte de quatre sisterships conçus pour les zones extrêmes comme l’Antarctique, l’Arctique ou l’Alaska. Nous sommes experts de la navigation en zone polaire depuis près de 20 ans, et avons emmené près de 35 000 passagers dans les pôles depuis notre première expédition en 2000. La spé­cificité de notre offre repose sur la taille de nos navires qui permet de nous rendre sur des sites inaccessibles aux plus gros navires, nos itinéraires uniques caractérisés par une sou­plesse de tous les instants, les sorties et débarquements réguliers en zodiacs par petits groupes... Tout est pensé pour vivre l’expérience au plus près de la nature.

Cliquez pour agrandir
antarctique Le Boréal © Ponant Mathieu Gesta

PONANT a commandé une série de navires qui nous paraissent encore mieux adaptés à l’exploration, est-ce la voie du développement pour PONANT ?

Notre développement passe par une offre de destinations toujours plus étendue et renouvelée vers les sites les plus reculés. Les PONANT EXPLORERS, viendront en effet bientôt compléter notre flotte. Les deux premiers arriveront pour la saison été 2018, les deux suivants pour l’été 2019. Ces nou­veaux navires vont permettre à la compagnie d’offrir une palette de destinations plus étendue, notamment en zone tropicale et subtropicale : fleuve Orénoque et Amazonie, Costa Rica, Papouasie Nouvelle Guinée, Micronésie, Kimberley, etc. Nos équipes ont construit des itinéraires au plus près des cultures locales, de la faune et de la flore des régions parmi les plus inaccessibles.

Cliquez pour agrandir
© Ponant nathalie Michel

Quelles sont les caractéristiques de ces nouveaux navires ?

PONANT reste fidèle à sa stratégie de développement et au business model qui a fait ses preuves : nous misons sur la taille humaine et intimiste de nos navires qui mesureront 131 mètres à peine et disposeront de 92 cabines et suites seule­ment. Il s’agit d’une nouvelle génération de navires, parmi les plus sûrs du monde, sous pavillon français, dotés des der­nières technologies, classés 1C (classe glace).

Quelle place tient la préservation de l’environnement dans la conception de ces nouvelles unités ? Ces sisterships seront conformes au label international CLEANSHIP (Bureau Veritas) en récompense de leurs équipements verts innovants. Ils sont par exemple dotés de moteurs diesel pouvant fonction­ner au MDO (Marine Diesel Oil) moins lourd et moins pol­luant et disposent d’un système de traitement innovant des eaux usées et des déchets limitant les rejets en mer. PONANT dans le cadre de sa croissance accorde une attention particu­lière au développement durable. Nous venons d’ailleurs de recevoir le Trophée de la Charte Bleue d’Armateurs de France qui vient récompenser notre action en matière de respect de l’environnement.

En plus de la commande de ces quatre nouveaux navires, la compagnie a-t-elle d’autres projets ?

La confiance de la famille Pinault et des équipes d’Artémis nous assure de franchir de nouvelles étapes dans l’histoire de l’entreprise, de continuer à améliorer la qualité de nos pro­duits et de nos services. Nous avons beaucoup d’autres pro­jets... mais il est encore trop tôt pour en parler. Je vous donne rendez-vous dans quelques mois. ■

Auteur

Jean-Emmanuel SAUVÉE - Président de Ponant

Articles du numéro

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.