Retour au numéro
Vue 53 fois
juillet 2009

Bienvenue dans un monde de passion et d’innovation

Quel point commun entre les dirigeants actuels ou passés de Canal +, Financial Times, Nathan, Le Robert, la Nouvelle République du Centre Ouest, Publicis, Le Monde, Flammarion, La Martinière et bien d’autres ? Ils ont été formés par l’École des Mines.

Nombreux, en effet, sont les mineurs qui occu­pent des postes stratégiques dans les médias.

Et pour cause : s’il est un milieu passionnant, en perpétuel mouvement et où l’innovation est quo­tidienne c’est bien celui-là ! L’irruption du numé­rique a tout mis sens dessus dessous : l’information se dématérialise, les frontières technologiques sont rompues, les modèles économiques traditionnels sont mis à bas, de nouveaux métiers sont crées, d’autres disparaissent, les usages évoluent... Bref, tout change et vite.

Pour essayer de mieux comprendre les enjeux de cette industrie, la Revue des Ingénieurs a demandé à 13 témoins privilégiés, anciens de nos écoles, de nous apporter leur vision des bouleversements en cours. Pour les introduire, nous avons choisi huit statistiques qui illustrent à leur façon les questions essentielles au cœur de l’avenir des médias.

15 000 : c’est le nombre de suppressions de postes de jour­nalistes aux États-Unis en 2008 soit 15% du total. Alain Minc (P68), ancien président du conseil de surveillance du Monde, s’interroge sur l’évolution du rôle des médias et du journalisme dans la société d’aujourd’hui.

140 : c’est le nombre de titres de presse quotidienne régio­nal (PQR) disparus en 60 ans (voir la carte page 9). Jacques Saint-Cricq (P54), président de la Nouvelle République du Centre Ouest détaille les défis de la presse quotidienne régionale.

3h25 : c’est la durée moyenne d’écoute de la télévision par un individu de quatre ans et plus en 2008. C’est trois minutes de plus qu’en 2003. Malgré la concurrence d’Internet, la télévision reste le média préféré des Français. Bertrand Meheut (N72), président du groupe Canal +, nous explique les enjeux du média télévisuel sur fond d’es-sor de la TNT et d’évolution des usages.

10% : c’est aux États-Unis (1er trimestre 2009) et selon Amazon, la part de marché en volume du Kindle (e-book) sur le marché des livres. Catherine Lucet (P81), PDG de Nathan & Le Robert nous présente une vision passionnante du monde de l’édition à l’heure du numérique tandis que Martin Gorner (P95), PDG de Mobipocket, retrace un his­torique complet du développement du livre électronique.

92% : c’est, en nombre de requêtes, la part de marché de Google en France en 2008. Louis Vaillant (P95), responsable commercial de Google France, nous raconte la révolution « Google ».

10 : c’est en moyenne le nombre d’internautes qu’un titre de presse doit attirer sur son site pour compenser la perte d’un acheteur du journal papier. Ce chiffre illustre les bouleversements économiques induits par les transferts publici­taires. Olivier Fleurot (E71), CEO, PRCC/Events de Publicis, dévoile les grandes tendances de la publicité tandis qu’Olivier Bomsel (E77), directeur de la Chaire ParisTech d’économie des médias et des marques (lancement 2010), examine les bouleversements de l’économie des médias.

+1,3% : c’est selon l’AMJ (Association Mondiale des Journaux) l’augmentation des ventes de quotidiens payants en 2008 à travers le monde, à 539 millions d’unités par jour. Ce chiffre est trompeur car cette progression est tirée par l’explosion des ventes en Inde et en Chine. Dans les princi­paux pays occidentaux, la presse souffre. Brice Bohuon (P98), membre du Conseil d’État, détaille les initiatives récemment prises par le gouvernement pour soutenir la presse française.

10 ans : c’est selon Robert Murdoch le nombre d’années qu’il reste à la « presse papier » avant de disparaître. Sans doute Murdoch est-il trop optimiste et qu’à l’heure où vous lirez cet article, le papier aura déjà disparu. Si tel n’est pas le cas, je vous propose en clôture du dossier un article qui donne quelques bonnes raisons de croire que les journaux ne sont pas près de disparaître. ●

 

------------------------

En complément de ce dossier, nous vous invitons à retrou­ver sur le site www.inter-mines.org, trois articles complé­mentaires :

Fabrice le Goëffic (N02) (consultant Média chez Logica) : « Quelle télévision pour demain ? ».

Frédéric Morel (N73), Directeur de la stratégie de La Martinière : « L’avenir du livre et des libraires ».

Bart Lamiroy, chercheur à l’École des Mines de Nancy « Les défis technologiques de la maîtrise des données numériques ».


 

Auteur

Articles du numéro

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.