Publications

Les ouvrages de nos sociétaires

Cheffer : cet art complexe, tout d’humanité

François VERNOUX (N 1984 ICiv)
Éditeur :
Territorial
Après le succès de « SITUATION DE CRISE, se préparer, faire face », l’auteur nous propose « CHEFFER, cet art complexe tout d’humanité ». Complexe mais néanmoins à la portée de tous ceux qui détiennent une autorité et souhaite l’exercer pour partager avec leur équipe la réussite et les fruits du labeur commun. CHEFFER, c’est obtenir sans contrainte de ses subordonnés l’exécution intelligente et positive de sa politique, de ses stratégies, de ses intentions…C’est transformer le subordonné en co-équipier et tout faire pour que l’équipe soit gagnante et heureuse. CHEFFER, c’est se prémunir des crises, c’est obtenir la confiance de son équipe pour être suivi sans hésitation face à l’inattendu, l’absurde, la malveillance… CHEFFER, c’est maitriser l’art du commandement à la perfection. Ce guide opérationnel s’adresse à tous, du « grand patron » au « chef d’équipe », de tous les domaines d’activités humaines. Les opérationnels confi rmés y retrouveront leurs fondamentaux et pourront ainsi se parfaire. Les politiques, industriels, opérateurs, dirigeants de services, élus de proximité, parents même, n’ayant pas été formés en école ou par l’apprentissage, y trouveront les clefs du domaine. Un seul pré acquis : aimer les gens. Un maitre mot : cohésion. François Vernoux, Saint-Cyrien, Ingénieur Civil des Mines est un opérationnel qui compte trente-sept années d’expérience au commandement de démineurs, de pontonniers, de sauveteurs. En 1993, il est chef de corps du Bataillon francobelge du Génie en Bosnie-Herzégovine, qui réactive les sites miniers, rétablit l’eau et l’électricité dans Sarajevo, ouvre des routes humanitaires, soutient un camp de réfugiés, démine les écoles, les fermes… En 2001, chef d’état-major de la Brigade du Génie, il commande les opérations « terrain » lors des inondations de la Somme. En tant qu’officier général, il commande les Sapeurs Sauveteurs de la Sécurité civile, engagés sur vingt opérations majeures internationales (tsunamis, séismes, feux de forêts notamment). Pendant trois ans, il est permanent de direction du COGIC (Centre Opérationnel de Gestion Interministérielle des Crises). Ayant quitté l’uniforme, il enseigne la gestion de crise en grandes écoles et facultés ; il conseille des capitaines d’industrie et des opérateurs ; il assiste de nombreuses municipalités et préside le club Intermines – Gestion de crises des ingénieurs diplômés des écoles des Mines.