Articles

23 avril 2022

Egalité Femmes.Hommes à Saint Etienne

Depuis 2013, l’École des Mines de Saint-Étienne porte des actions variées vers ses publics : personnels, élèves, doctorant.es. Cette volonté est notamment amplifiée par la création en 2016 d’une Commission Égalité Femmes.Hommes. Chaque année, la commission imagine et développe plus d’actions pour intégrer les acteurs et actrices concernées de l’école.

Laurent Courdavault (E85) a profité d’un déplacement à Saint Etienne pour rencontrer Hélène Pangot – Préfète des études à l’ENSMSE et responsable de la Mission Diversité ainsi que les membres de 2 associations d’élèves de l’ENSMSE : Womines et CoMines out, voici le résumé de leurs échanges

 

L’association « Womines » existe depuis 2011 à l’ENSMSE. Elle travaille sur 2 axes principaux :

  • La lutte contre les violences sexistes et sexuelles (VSS)
  • La promotion de la place des femmes chez les ingénieurs

L’association est très active dans l’école, auprès des autres grandes écoles et dans les lycées.

On peut citer quelques actions phares :

  • Diffusion de la vidéo en réalité augmentée sur le thème des VSS. (Voir l’article complet à ce sujet en cliquant Ici)
  • Projections ponctuellement de films traitant de problématiques féministes à la Maison des Élèves (ME).
  • Ateliers d’auto-défense destinées aux femmes
  • En lien avec l’association Consentis : ateliers de sensibilisation pour les étudiants, conférences, visio, sur le thème des VSS
  • Ateliers sur le même thème pour les responsables d’associations diverses, pour diffusion dans leurs structures
  • Camp d’été avec des lycéens pour promouvoir les études d’ingénieur auprès des jeunes femmes
  • Actions de sensibilisation similaires au sein de la ME : ateliers, vidéos.
  • Mise en place de distributeurs de serviettes hygiéniques

Les retours sont très positifs, notamment les vidéos qui sont très bien accueillies par les étudiants et étudiantes.

 

L’association « Comines Out » existe depuis 2019. Son objectif est double :

-     Donner de la visibilité aux communautés LGBT (Lesbiennes Gays Bisexuels et Transsexuels)

  • Sensibiliser les étudiants sur le sujet des MST (Maladies sexuellement transmissibles)

On peut citer des actions en cours et à venir :

  • Informations sur les réseaux sociaux
  • Afterwork sur le sujet des communautés LGBT
  • Atelier de questions/réponses : le principe est que chacun peut poser une question sur un formulaire en ligne de façon anonyme, et les membres de l’association récupèrent toutes les questions et discutent entre eux pour y répondre.
  • Participation à la marche des fiertés à Lyon
  • Mise en place de distributeurs de préservatifs internes et externes

Il n’y pas de lien officiel entre les 2 associations, mais en pratique, certains membres de Womines sont aussi membres de Comines Out. Des projets d’une association peuvent concerner l’autre association, avec l’assurance d’un soutien et d’une collaboration.

Le dynamisme de ces 2 associations montre que les choses bougent, et que les mineurs se sentent concernés par des sujets de société actuels et importants (note du rédacteur)

 

Personnes rencontrées :

- Émilie Borges (E20), vice-présidente Womines,

- Cassiopée Andre (E20), secrétaire Womines, Présidente de la Commission de la Maison des Élèves, membre de Coming Out

- André Scherbakoff Labronci (E20), Président de l’association Comines Out,

- Pierre Maindron (E20), responsable communication de l’association Comines Out, membre de Womines.

 

Discussion avec Hélène Pangot – Préfète des études à l’ENSMSE et responsable de la Mission Diversité

L’école est très dynamique sur les sujets qui touchent aux droits des femmes, aux questions d’égalité hommes/femmes et aux problèmes de violences sexistes et sexuelles (VSS).

Une charte d’engagement de prévention et de lutte contre les VSS a été validée fin 2021 à l’École. Elle définit précisément les termes sur la discrimination, le harcèlement et tous les types de violences sexuelles, et cite les sanctions encourues.

Cette charte a été signée par le directeur de l’école, la directrice de la ME et les représentants des élèves.

Il y a des discussions avec les autres écoles IMT et un plan d’action commun a été défini sur les sujets des VSS.

Un lien et un dialogue existe avec les associations Womines et Comines Out, qui sont des relais importants au sein des étudiants.

 

Laurent Courdavault (E85)