Actualités

Partager sur :
05 mai 2020
Actualités

Intermines
La vraie recette d'un bon confinement

Vue 1686 fois

(Librement inspiré des conseils de moines)

Olivier DUNAND (P85)

  )

Issue des plus vieilles recettes sauvagement gardées et utilisées dans différents monastères sur de nombreuses générations, la Vraie Recette d’un Bon Confinement est enfin publique.

  

Cinq ingrédients et savoirs faire sont absolument indispensables

 

1/ Le silence

2/ Ne jamais faire une chose plus de deux heures

3/ Alterner des activités de groupe avec des activités individuelles

4/ Avoir des moments ressources

5/ Faire un travail du travail manuel

 

Malaxez le tout avec calme et persévérance.
Ne pas désespérer si l’on n’y arrive pas aussi bien que l’on souhaite du premier coup. La répétition améliore grandement le résultat.Avec un peu d’entrainement vous êtes ainsi garanti d’obtenir une bonne sérénité sur une longue période.
Naturellement en fonction de vos ingrédients disponibles, n’hésitez pas à adapter la recette.

 

Par exemple si pour les activités manuelles vous n’avez pas de jardin, vous pouvez l’adapter à un piano, à de la couture ou du tricotage, et même à la vaisselle. Si vous avez des enfants vous pouvez les initier à la technique du ménage ou du nettoyage de la salle d’eau.

 

Si l’on est nombreux en petit espace, le silence peut s’obtenir avec un casque non branché ou des boulettes de cire. Une variante est de modifier ses horaires. La plage 4h/6h  le matin est généralement propice. Ceux qui ont fait l’expérience du désert savent combien le silence est habité. C’est le bruit de la ville qui nous masque la beauté du silence. Un bon silence bien préparé donne vraiment une bonne saveur à la recette !

 

Ne pas faire plus de deux heures une activité peut s’appliquer aussi bien pour les devoirs, les documents, les écrans d’ordinateurs, les jeux ou même la sieste. C’est une limite maximale, pas minimale.

 

Les activités de groupe sont aussi bien des discussions en réel ou en virtuel que des jeux partagés voire même des prières…

 

Les activités individuelles passent par études, lecture, méditation, écriture, peinture, entrainement, tri et rangement, repos, …

 

Les moments ressources pour les moines sont les offices. Pour d’autres ce sont des lectures, de la musique, des mouvements, la préparation d’un bon plat, un petit temps de repos.

 

Au fait savez-vous quels sont vos « canapés », ces moments, ces lieux ou ces situations personnelles qui font que lorsque vous y pensez, vous vous sentez bien ? Je suis sûr que vous en trouverez au moins trois. Gardez-les précieusement personnellement. Notre cerveau sait rapidement y aller en respectant toutes les mesures barrière et votre corps se remplira de bonheur, un discret sourire sur vos lèvres.         

Massif du Mont Blanc : vue sur le Cheval Blanc du lac du col de la Terrasse

 

Excellente dégustation et n’hésitez pas à me faire connaitre les nombreuses variantes que vous adapterez ainsi que les formes de vos canapés.



3 Commentaires

Stéphane TENCER (N 1966 ICiv)
Il y a 4 mois
quelle sagesse!
Bernard GOMEZ (E 1969 ICiv)
Il y a 4 mois
Le cake d'amour d'Olivier remplace la peau d'âne ... bravo !
Victoire DUPONT DE DINECHIN (P 2012 ICiv)
Il y a 4 mois
merci de ces bons conseils, loin des injonctions permanentes de "rentabilisation" du confinement !

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.