Actualité

Vue 447 fois
08 octobre 2018

Intermines
Portrait de StartMineur : Florian Garcia P06

La Startup          .

Parle-nous de ta startup ?

Mieux manger au quotidien sans faire les courses ! Faciliter la vie des parisiens et petite couronne (pour le moment) en proposant des recettes adaptées à la saison, recommandées par des bloggeurs culinaires ou des nutritionnistes ; en fournissant les produits (de saison bis !) et en accompagnant la réalisation. Développer le goût et le talent de la cuisine ; participer au manger local et de saison. Sans les contraintes ! C’est le programme de Hoplabon.

Pourquoi et pour quoi ?

Parce que quand on travaille, qu’on n’a peu de temps et qu’on veut manger gourmand, sainement et responsable : c’est la galère ! Les courses le soir ou le WE, ce n’est pas le rêve ! Où trouver de vrais bons produits ? Quels sont les produits de saison ? Quelles recettes rapides pour dîner ? Pour un repas entre amis ? Et comment se faire livrer quand on veut et sans les contraintes d’un abonnement ? Je ne trouvais pas de solution. Hoplabon est né !

Le Parcours       .

L'entreprenariat ? Une vocation ? Une occasion ?

« Ne fais pas comme ton père » me disait ma maman ! Mais j’ai toujours eu envie de monter ma boîte. D'abord pour le défi : une startup c’est comme un marathon, tu le fais pour savoir ce que tu vaux vraiment. Le second moteur : avoir un impact sociétal : simplifier la vie des gens tout en contribuant au mieux manger, mieux consommer et participer au développement local.

Ta formation initiale : une bonne base ?

Avec Jérôme Senot (X 2005) nous étions colocataires en école d’application et nous avons toujours su que nous monterions une boîte ensemble. Bien que venant de la même école, nous avons des profils complémentaires : lui gère la tech ; moi, le business/marketing. Aux Mines, j’étais dans la 1ère promo Philippe Mustar : cours, témoignages et rencontres avec des investisseurs m’ont permis d’avoir une vue sur les différentes facettes de l’écosystème.

Conseils, aides et financement ?

Financement : Nous avons eu un bon appui de notre banquier qui est aussi devenu un client !
Pour les conseils, rien de formel mais des rencontres nous ont aidés : avec des entrepreneurs qui s’étaient lancés et avaient réussi ou échoué. Avec des investisseurs, pour connaître leurs attentes. Avec des industriels pour comprendre leur logique.

Quels conseils pour ceux qui veulent se lancer ?

Lancez-vous dans de bonnes conditions : ayez deux ans devant vous financièrement.
Et choisissez un sujet qui vous passionne : vous allez le vivre 24/24 autant que ça vous plaise !

Le Mot de la Fin.

Osez !



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.